LE GINSENG, 
LA PLANTE ADAPTOGÈNE

QU’EST-CE QUE LE GINSENG ?

Le ginseng est une plante cultivée en Asie du Sud-Est. Elle est bien connue depuis l’antiquité, et pour cause : elle jouit d’une réputation inégalée dans la médecine traditionnelle chinoise. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si son nom scientifique commence par « Panax », qui signifie en grec « remède pour tous les maux ». C’est dans le rhizome, c’est-à-dire la partie souterraine de la plante, que se cache son secret...

D’OÙ VIENT LE GINSENG ?

Il n’existe en fait pas un, mais des ginsengs ! Le ginseng asiatique est la variété la plus connue, mais c’est le ginseng américain (Panax quinquefollius), son cousin originaire d’Amérique du Nord, que nous utilisons dans LACIME. Plus rare, plus recherché, et reconnaissable à ses 5 feuilles, il a été introduit au début du 18e siècle en Asie du Sud-Est, où se trouvent aujourd’hui ses principales cultures. Bien que très proche du ginseng asiatique, cette espèce possède une particularité importante : sa forte teneur en ginsenosides, principe actif de la plante que l’on retrouve dans nos fioles.

QUELLES SONT LES VERTUS DU GINSENG ?

L’intérêt du ginseng est d’être une plante « adaptogène », c’est-à-dire qui aide le corps à s’adapter aux différents types de stress qu’il subit. Il n’y a que très peu de plantes dont les vertus adaptogènes ont été démontrées. À vrai dire il y en a trois autres : la Rhodiole, l’Eleuthérocoque, le Schisandra. La consommation de ginseng développe une batterie de fonctions qui améliorent les capacités physiques et permettent dans le même temps d’agir sur le système nerveux central grâce à la libération de dopamine et de sérotonine. Rien que ça. Si les Chinois avaient déjà perçu depuis longtemps son effet tonifiant, c’est le toxicologue russe Nicolaï Lazarev qui l’a démontré scientifiquement le premier en 1947.  

Depuis lors, ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes sont reconnues en médecine occidentale et on l’utilise pour soigner des pathologies très variées. Ainsi il permet de protéger le foie des lésions consécutives à l’absorption d’alcool, d’améliorer les fonctions cognitives (y compris chez les malades d’Alzheimer), de réduire la fatigue et d’améliorer considérablement la résistance aux différents stress du quotidien... 

Animés par la volonté de vous porter au sommet, nous décuplons son efficacité en multipliant par 7,5 le niveau de concentration en ginsenosides dans notre produit LACIME.