LE DESMODIUM,  LE COUTEAU SUISSE DE LA PROTECTION HÉPATIQUE

QU’EST-CE QUE LE DESMODIUM ?

Vous n’avez jamais entendu parler du desmodium ? C’est normal, ce petit arbuste grimpant aux fleurs pourpres pourrait facilement passer inaperçu au milieu de la végétation des zones équatoriales humides où il pousse. Il renferme pourtant dans ses feuilles des trésors d’actifs naturels qui comptent parmi les meilleurs alliés de notre foie.

D’OÙ VIENT LE DESMODIUM ?

Lorsque l’on s’intéresse à lui, il est important de préciser de quelle variété on parle : il en existe plus de 400 ! Celle que nous avons sélectionnée dans la formulation de LACIME est le desmodium adscendens. Ses feuilles sont composées de 3 folioles (vous savez, ce sont ces petites feuilles qui forment une feuille composée). Cette plante pousse dans diverses régions du globe dont l’Amazonie, mais elle est d’abord originaire d’Afrique de l’Ouest. Les populations du Ghana ou du Cameroun l’utilisent d’ailleurs depuis longtemps dans leur médecine traditionnelle, où le desmodium est un remède connu contre les maladies hépatiques et digestives.

QUELLES SONT LES VERTUS DU DESMODIUM ?

Il est difficile de distinguer un seul et unique principe actif dans le desmodium, tant il contient de substances bénéfiques différentes entre polyphénols, alcaloïdes, saponosides...  Cela en fait un faisceau protecteur puissant de notre foie et des fonctions hépatiques.

Outre ses propriétés antioxydantes et contre les radicaux libres, le desmodium, dont la concentration a été multipliée par 5 par nos experts scientifiques, lutte contre les effets toxiques de l’alcool ou les méfaits d’un repas lourd sur le foie. Il apaise les jaunisses (liées à l’excès de bilirubine produite par ce même organe) et a même fait la preuve de son efficacité dans le traitement des hépatites aigües.