Chardon Marie, l'allié de la détox

LACIME, la cure de tous les écarts du Laboratoire Incara a été pensée pour vous porter au sommet. Et pour cause, nous avons sélectionné chaque ingrédient avec une grande attention.

 

Le chardon marie, plante bien connu de nos prairies a été sourcé en Italie.

Propriétés

Les bienfaits du chardon marie sont dû notamment à son principe actif, la silymarine qui est concentré dans la partie florale de la plante.

 

Cette plante est connue pour prévenir les dommages et les impacts dû à des toxines sur le foie en activant la synthèse de plusieurs composés hépatiques comme le glutathion. De ce fait, le chardon marie permet l’augmentation de la capacité antioxydante du foie.

(Kim et al, 2016)

 

L’alcool que nous consommons peut engendrer un stress oxydant sur notre foie en créant une hyperproduction de radicaux libres ou une diminution de la défense oxydante. Ce stress oxydant peut alors être impliqué dans de nombreuses maladies hépatiques.

(Necker et al, 2005)

 

Et c’est le même fonctionnement lorsque notre alimentation n’est pas suffisamment saine et variée.

Ces actions induisent un stress oxydatif des cellules du foie.

La silymarine permet l’inhibition de ce stress grâce au moins en partie à son activité antioxydante et sa capacité à influer sur la réponse inflammatoire.

(Kim et al, 2016)

 

Notre expertise :

 

Le principe actif du chardon marie, la silymarine se présente sous la forme de flavonoïdes qui vont être encapsulés dans un liposome pour en améliorer sa biodisponibilité.

Un liposome est une membrane protectrice rendant hautement liposoluble et donc 18 fois plus biodisponible pour l’organisme un principe actif. Ainsi, nous assurons une meilleure activité des flavonoïdes, plus durable et plus efficace pour aider le foie.

 

Parce que vous méritez ce que la nature a de plus efficace, d’unique et de précieux.

Sources :

Kim et al, 2016

Silymarin Prevents Restraint Stress-Induced Acute Liver Injury by Ameliorating Oxidative Stress and Reducing Inflammatory Response

 

Necker et al, 2005

Stress oxydant et maladies alcooliques du foie